nos moyens matériels et techniques

Doté d’un parc important de véhicules entièrement renouvelés en 2018, d’ÉQUIPEMENTS de manutention et de levage en parfait état de fonctionnement, ORGANIDEM exécute les chantiers de toute envergure dans les meilleures conditions de sécurité.

Vignette_CRIT_elec
Vignette_CRIT_elec

Vélo électrique

Scooter électrique

Véhicule de liaison électrique

Vignette_CRIT_air_2
Vignette_CRIT_air_2
Vignette_CRIT_air_2

Véhicules de liaison 3m³

Charge utile : 1,114 T

Véhicules de liaison 6m³

Charge utile : 0,75 T

Camion 12m³

Charge utile : 1,7 T

Vignette_CRIT_air_2

Camions 30m³ équipé du système “monte et baisse” du châssis avec hauteur de chargement de 35 cm et de suspensions pneumatiques.

Charge utile : 1 T

Vignette_CRIT_air_2

Camions 40m³ équipé d’un hayon élévateur de 1 tonne et de suspensions pneumatiques.

Charge utile : 6,7 T

Vignette_CRIT_air_2

Camions 50m³ équipé d’un hayon élévateur de 2 tonnes et de suspensions pneumatiques.

Charge utile : 8,77 T

Vignette_CRIT_air_2

Semi-remorque équipé de suspension pneumatiques.

Charge utile : 12 T

Vignette_CRIT_air_2

Semi-remorque porte-engins pour le transport de la grue automotrice

Charge utile : 27 T

Vignette_CRIT_air_2

Semi-remorque plateau pour le transport de conteneurs garde-meubles.

Charge utile : 38 T

Vignette_CRIT_air_2

Camion bras-grue

Charge utile : 10 T

Vignette_CRIT_air_2

Monte-meubles électrique auto-porté 12 étages

Charge utile : 0,4 T

Remorque monte-meubles électrique accès porche 7 étages

Charge utile : 0,4 T

DES ÉQUIPEMENTS RÉDUISANT LA PÉNIBILITÉ

Le Pianoplan est un engin de transport à chenilles qui permet à deux personnes de déplacer une charge lourde jusqu’à 600 kg lorsqu’il est nécessaire de mobiliser 4 à 5 personnes en l’absence de cet équipement.
Son utilisation permet ainsi de diminuer la pénibilité de l’opération et d’offrir des conditions de sécurité supérieures.
Pour information, la Caisse Régionale d’Assurance Maladie d’Île-de-France (CRAMIF) qui coordonne la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles a financé pour moitié l’investissement dans ces engins.
Aller au contenu principal